Anatomie

7.  LE SYSTÈME NERVEUX

Schéma du système nerveux central de Locusta migratoria migratorioides en vue dorsale jusqu'au 3e gangilon thoracique (d'après E.T. BURTT & W.T. CATTON, 1959).

c : cerveau, cnv : chaîne nerveuse ventrale, co : connection péri-œsophagienne, gs : ganglion sous-œsophagien, lo : lobe optique, oe : œsophage, th1-2-3 : 1er, 2e et 3e ganglions thoraciques.

Le système nerveux sert à commander les muscles, les viscères, et assure, grâce au comportement, le maintien de l'individu dans des conditions optimales pour l'espèce.

L'équipement nerveux des acridiens contient trois parties :
  – le système nerveux central,
  – le système sympathique,
  – le système périphérique.

Le système nerveux central est formé de deux ganglions par segment, reliés entre eux par des commissures transversales et aux autres paires de ganglions par des connectifs longitudinaux. Il comporte en fait un cerveau, un collier péri-œsophagien et une chaîne nerveuse ventrale.

Le cerveau dérive de trois paires de ganglions fusionnées : le protocérébron, le deutocérébron et le tritocérébron. Il est relié par un collier péri-œsophagien à des ganglions sous-œsophagiens accolés, situés sous le tube digestif. Le protocérébron est en liaison avec les yeux composés et les ocelles, le deutocérébron avec les antennes, le tritocérébron avec le labre.

La chaîne nerveuse ventrale est formée d'une série de ganglions partiellement fusionnés, plus volumineux au niveau du thorax que dans l 'abdomen, à l 'exception de la dernière paire de ganglions. De nombreux nerfs moteurs desservent les organes à commander.

Le système nerveux de Locusta migratoria migratorioides.

A : vue latérale du cerveau et du systeme nerveux stomatogastrique.

B : vue dorsale de la chaîne nerveuse ventrale
(d'après F.O. ALBRECHT, 1953).

a : nerf antennaire, abd4-abd8 : ganglions abdominaux, ao : aorte, ca : corpora allata, cc : corpora cardiaca, co : connectif péri-œsophagien, cp : commissures post-œsophagiennes, 1c : protocérébron, 2c : deutocérébron, 3c : tritocérébron, gc : ganglion hypo-cérébral, gf : ganglion frontal, gs : ganglion sous-œsophagien, k : nerf œsophagien externe, lo : lobe optique, nl : nerf labral, nr : nerf récurrent, nt : nerf dorso-tégumentaire, o : ocelle. oc : œil composé, th1-th3 : ganglions thoraciques.

Le système sympathique, encore dit viscéral, est étroitement uni au système nerveux central. Il comporte :
  – une partie dorsale innervant le vaisseau cardiaque, l'intestin antérieur et moyen,
  – une partie ventrale pour l'intestin postérieur et les organes reproducteurs.

Le système dorsal est lié à des glandes endocrines situées en arrière du cerveau  : les CORPORA ALLATA et les CORPORA CARDIACA. Le ganglion frontal et les nerfs récurrents font partie de ce système dorsal ou stomatogastrique.

Le système nerveux périphérique comprend de nombreuses ramifications nerveuses provenant de l'ensemble du corps : les unes reçoivent des signaux de l'extérieur (fonction sensorielle) et transmettent les informations vers le système nerveux central, tandis que les autres envoient des influx vers la périphérie (fonction motrice).

Dans le système nerveux central, deux types de cellules sont présentes :
  – les neurones terminées par un axone, pour entrer en connexion avec d'autres neurones ou avec des muscles par le biais d'une plaque motrice ou plaque terminale. Ce sont les cellules de base du fonctionnement nerveux.
  – les cellules gliales formant la névroglie. Ce sont elles qui reçoivent les informations, les analysent et organisent les réponses adéquates.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter