Biologie

La biologie est une science générale des êtres vivants. Elle étudie les phénomènes vitaux, depuis le niveau de la cellule à celui de l'espèce en passant par l'individu. Elle décrit tout ce qui a trait à la vie, aux nécessités vitales, les caractères généraux comme les manifestations individuelles, normales ou pathologiques.

1.  LA SUCCESSION DES ÉTATS BIOLOGIQUES

Succession des états biologiques chez le Criquet migrateur Locusta migratoria.

Les dépendances vis-à-vis du milieu sont évidemment très différentes pour les œufs d'une part, pour les larves et pour les ailés d'autre part. Ceci revient à dire que chaque état a probablement des exigences et des tolérances écoloqiques qui lui sont propres.

Les acridiens passent par trois états biologiques au cours de leur vie :
  – l'état embryonnaire : l'œuf,
  – l'état larvaire : la larve,
  – l'état imaginal : l'ailé ou IMAGO. Le terme adulte désigne un individu sexuellement mûr.

L'état embryonnaire est généralement hypogé (sous la surface du sol), les deux autres épigés (au-dessus de la surface du sol).

Chaque état présente des stades différents en fonction de l'âge des individus. L'ensemble des trois états œuf, larve et ailé correspond à une génération. Ces trois états biologiques se succèdent dans le temps, mais les durées qui les séparent changent beaucoup selon les espèces et les conditions ambiantes. Les formes les plus courantes d'arrêt de développement connues sont observées chez les œufs (quiescence et diapause embryonnaires) et chez les ailés femelles avant le développement des ovaires (quiescence et diapause imaginales).

Les quiescences sont de simples ralentissements de développement levés dès que les conditions deviennent favorables. Au contraire, la diapause nécessite, pour être interrompue, l'intervention d'un facteur supplémentaire (par exemple : exposition des œufs au froid).

La filiation d'une génération à la suivante est difficile à établir car les acridiens se déplacent sur de grandes distances à l'état imaginal, se regroupent et se séparent.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter