Physiologie

4.  LA FONCTION EXCRÉTOIRE

Différents types d'excréments d'acridiens en fonction des régimes alimentaires (d'après S.K. GANGWERE, 1962).

A : Chorthippus longicornis (Acridinae) sur graminées
B : Chorthippus longicornis sur laitue
C : Chortophaga viridifasciata (Oedipodinae) sur graminées
D : Chortophaga viridifasciata sur laitue
E : Chortophaga viridifasciata sur chardon
F : Syrbula admirabilis (Acridinae) sur graminées
G : Melanoplus scudderi (Cyntacanthacridinae) sur laitue
H : Melanoplus scudderi sur pissenlit
I : Melanoplus scudderi sur graminées.

Évolution pondérale des imagos femelles du Criquet migrateur malgache Locusta migratoria capito, en fonction de 2 régimes alimentaires (Eragrostis ciliaris et Cynodon dactylon) (d'après M.H. LAUNOIS-LUONG, 1975).

Le poids des excréments est indiqué en pointillé. P1-Pn : pontes successives, V : déclenchement de la vitellogenèse. Les pointillés verticaux délimitent les périodes pré-reproductive, reproductive et post-reproductive.

Les deux graminées consommées permettent chacune une vie reproductive normale (délai de maturation, nombre de pontes, longévité). Les rapports de proportionnalité entre le poids des imagos et le poids des fèces n'est pas le même, ce qui suggere des coefficients d'utilisation digestive différents.

Après digestion et assimilation, une fraction de la matière absorbée reste non utilisée. Celle-ci est composée de résidus végétaux dans le tube digestif et de produits du métabolisme non employés, voire toxiques pour l'insecte s'il y a accumulation.

Les tubes de Malpighi sont les principaux organes filtrants. Ils sont agités d'un mouvement péristaltique important dû à un muscle strié, pourvu d'une trachée, accolé à chaque tube. Ces mouvements sont sous contrôle hormonal.

Les tubes de Malpighi contiennent souvent un liquide opaque et quelques cristaux. Ils extraient de l'hémolymphe les résidus métaboliques en les concentrant pour les rejeter dans la lumière du tube digestif.

Le rejet à l'extérieur des résidus non digérés se fait sous forme d'excréments (fèces), après extraction de l'eau utile au niveau de l'ILEON et du RECTUM. Outre le matériel cellulosique, les fèces contiennent de l'acide urique, de l'urée, des acides aminés, de l'acide allantoïque et des sucres.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter