Taxonomie

7.  APERÇU GÉNÉRAL DE LA CLASSIFICATION DES INSECTES

La classe des Insectes représente 90 % des arthropodes. Le nom insecte provient du latin insectum qui veut dire coupé, divisé. Leur corps est formé de 20 métamères initiaux regroupés en trois tagmes: tête, thorax et abdomen.

L'absence primitive ou la présence d'ailes sert à distinguer deux sous-classes : les Aptérygotes et les Ptérygotes.

7.1 LES APTÉRYGOTES

Les Aptérygotes comportent quatre ordres. Ce sont des insectes sans aile, primitifs, de petite taille, et qui n'ont jamais possédé d'ailes au cours de leur évolution. Leur développement se fait avec des mues successives, mais sans modification morphologique importante.

Les Protoures, Collemboles et Diploures sont des entotrophes (pièces buccales insérées dans la capsule céphalique non visibles extérieurement).
Les Thysanoures sont des ectotrophes (pièces buccales visibles à l'extérieur de la capsule céphalique).

7.2.  LES PTÉRYGOTES

Les Ptérygotes se répartissent en 36 ordres dont 8 sont fossiles. Les 28 ordres actuellement représentés sont formés d'insectes normalement ailés bien qu'un certain nombre d'entre eux aient perdu leurs ailes au cours de l'évolution. Ils subissent des métamorphoses au cours de leur développement.

Ils se scindent en deux catégories selon le type de formation des ailes et le degré de métamorphose : les Exoptérygotes et les Endoptérygotes.

7.2.1. Les Exoptérygotes

Les Exoptérygotes ont des bourgeons alaires qui se développent à l'extérieur du corps. Ils ne présentent pas de grandes modifications au cours de leur développement. Les stades jeunes sont appelés larves. Les larves ressemblent aux ailés hormis leur taille plus réduite et l'absence d'ailes complètement formées. Dix-sept ordres appartiennent à cette catégorie. Les métamorphoses sont dites incomplètes d'où le nom d'Hétérométaboles.

7.2.2. Les Endoptérygotes

Onze ordres d'insectes appartiennent à cette catégorie. Les Endoptérygotes présentent des bourgeons alaires exclusivement à l'intérieur du corps dans les jeunes stades du développement. Les ailes apparaissent à l'extérieur seulement à l'occasion de la dernière mue. Des métamorphoses complètes sont observées car les jeunes diffèrent beaucoup des adultes d'où leur nom d'Holométaboles.

Les larves peuvent porter différents noms selon les ordres : chenilles des lépidoptères, asticots d'un grand nombre de diptères, vers blancs de certains coléoptères. Entre la larve et l'adulte s'intercale un stade pré-imaginal, souvent immobile : la nymphe qu'on appelle aussi chrysalide chez les papillons ou pupe chez certains diptères.

7.3. QUELQUES EXEMPLES

Pour vingt-trois ordres d'insectes, le nom usuel de quelques représentants est indiqué dans la liste suivante :

  • Thysanoures : poissons d'argent,
  • Ephéméroptères : éphémères,
  • Odonates : libellules,
  • Dictyoptères (Blattoidea) : blattes,
  • Dictyoptères (Mantoidea) : mantes,
  • Isoptères : termites,
  • Notoptères : grylloblattes,
  • Plécoptères : perles,
  • Chéleutoptères : phasmes,
  • Orthoptères : sauterelles, criquets, grillons,
  • Dermaptères : perce-oreilles,
  • Psocoptères : psoques,
  • Mallophages : ricins,
  • Anoploures : poux,
  • Hétéroptères : punaises,
  • Homoptères : pucerons, cigales, cochenilles, aleurodes,
  • Thysanoptères : thrips,
  • Planipennes : phryganes,
  • Coléoptères : hannetons, scarabées, carabes, bruches, bousiers, doryphores, coccinelles, charançons, cétoines, vers luisants, cantharides, taupins, dermestes, capricornes, chrysomèles, scolytes,
  • Lépidoptères : papillons,
  • Diptères : mouches, moustiques, taons,
  • Aphaniptères : puces,
  • Hyménoptères : abeilles, guêpes, frelons, fourmis, tenthrèdes, ichneumons, mouche-scies, cynips, bourdons.
 
© Cirad 2007 • Nous contacter