Anatomie

4.  L'APPAREIL EXCRETEUR

L'excrétion des déchets est assurée par les tubes de Malpighi disposés en couronne au niveau du pylore. Ce sont de nombreux tubes courts dont l'extrémité distale est fermée. Baignant dans l'hémolymphe, ils absorbent les produits du catabolisme (résidus de la digestion) et les éliminent par l'intermédiaire du tube digestif.

Les ébauches des tubes de Malpighi sont souvent au nombre de six chez les embryons. À l'état adulte, les Orthoptères en possèdent de 30 à 600.

D'autres organes assurent aussi un rôle dans les phénomènes d'excrétion :
  – les néphrocytes qui sont des cellules péricardiales associées ou non à l'appareil circulatoire,
  – les cellules à urates du tissu adipeux,
  – le rectum au moment de la constitution des excréments appelés fèces.

Tous ces dispositifs permettent d'éliminer de l'hémolymphe les déchets qui deviendraient toxiques par accumulation.

A : vue interne du sphincter pylorique chez le Criquet migrateur, Locusta migratoria (d'après F.O. ALBRECHT, 1953).

B : deux groupes de tubes de Malpighi au niveau de leur insertion sur le tube digestif (d'après F.O. ALBRECHT, 1953).

i : iléon ; m : mésentéron ; p : pylore ; tm : tubes de Malpighi.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter