Taxonomie

8.  LES INSECTES APTÉRYGOTES

Les insectes aptérygotes sont de petite taille (< 2 cm), sans aile depuis l'origine, dont les mues n'entraînent pas de modifications anatomiques et morphologiques importantes. Ces insectes muent encore après l'apparition de la maturité sexuelle. Quatre ordres sont représentés de nos jours : les Protoures, les Collemboles, les Diploures et les Thysanoures.

8.1.  LES PROTOURES

Les Protoures possèdent de 9 à 12 segments abdominaux. Les pièces buccales ne sont pas visibles à l'extérieur : ce sont des Entotrophes. Le trait représente 1 mm.

Ce sont de minuscules insectes (< 2 mm) de couleur blanche. Ils sont terricoles, n'ont ni antenne, ni œil. Les pattes antérieures sont dirigées vers l'avant dans la position occupée habituellement par les antennes. Vivant sur le sol humide, ils se nourrissent de matières végétales en décomposition.



8.2.  LES COLLEMBOLES

les Collemboles sont dotés de six segments abdominaux et divisés en deux sous-ordres :
–  les Arthropléones qui ont une forme allongée cylindrique, avec en particulier un segment abdominal articulé ;
–  les Symphypléones, reconnaissables par leur forme en boule due à la soudure des segments abdominaux.

Le collophore (co) est un tube ventral placé sur le 1er segment. Le 3e segment porte le rétinacle (r) ou tenaclum et le 4e segment la furca (f). Les traits représentent 1 mm.

Les Collemboles (< 5 mm) n'ont pas d'yeux composés mais une série d'ocelles. Le corps cylindrique ou globuleux est pourvu à l'extrémité postérieure d'un organe fourchu, la furca, servant au saut. Sur le premier segment abdominal, un tube ventral (le collophore) est différencié par la fusion des appendices de ce segment et comporte des sacs ou vésicules. On ignore s'il sert d'appareil respiratoire, d'organe pour la sécrétion de substances répulsives ou pour l'absorption de l'eau. Le saut ne constitue pas le mode habituel de locomotion des Collemboles qui marchent et courent par saccades. Ils vivent dans le sol et dans les feuilles mortes en décomposition.

8.3.  LES DIPLOURES

Les Diploures possèdent 11 segments abdominaux. Les pièces buccales ne sont pas visibles à l'extérieur : ce sont des Entotrophes. Le trait représente 1 mm.

Les Diploures ont une taille inférieure à 5 mm. L'extrémité de leur corps porte deux cerques allongés. Les pièces buccales sont légèrement rétractées dans la capsule céphalique. La tête porte des antennes robustes mais n'a pas d'yeux composés. Beaucoup vivent dans les milieux humides et sont détritivores.



8.4. LES THYSANOURES

Les pièces buccales sont visibles à l'extérieur et on compte 11 segments abdominaux. Le trait représente 1 mm.

Les Thysanoures ont un corps effilé (< 20 mm) revêtu d'écailles brillantes. Les antennes des Thysanoures sont filiformes. L'extrémité postérieure du corps est pourvue de 3 cerques segmentés. Les pièces buccales sont placées à l'extrémité de la tête et sont visibles à l'extérieur, c'est pourquoi cet ordre est appelé ectotrophe alors que les trois précédents sont qualifiés d'entotrophes.

Tous ces insectes sont minuscules, archaïques, mais ils sont très bien représentés dans les milieux humides, ombrés, comme les litières des forêts.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter