Physiologie

7.  LA FONCTION NEURO-ENDOCRINIENNE

Fonctionnement simplifié du système neuro-endocrinien.

L'acridien reçoit des informations sur son environnement et sur lui-même (situation 1) au même instant. Ces renseignements sont obtenus par les cellules sensitives et sont transmis sous forme codée au système nerveux. Ce dernier élabore une réponse :
  – soit en demandant un complément d'informations par la mise en oeuvre d'autres plages sensorielles,
  – soit en mettant en fonction certains muscles ou en ajustant l'activité des organes.

À ce niveau, le système endocrinien a un rôle essentiel pour modifier le milieu intérieur, ce qui change aussi le degré de sensibilité du criquet à l'environnement. Dans le même temps, la position du corps a pu être modifiée par le jeu des cellules motrices agissant sur les muscles. Il en résulte qu'une autre analyse de l'environnement est nécessaire puisque celui-ci est nouveau ou perçu de facon différente. Dans cette situation, l'acridien ajuste une fois encore sa physiologie et son comportement en fonction des nouveaux milieux, interne et externe, (situation 2) auxquels il se trouve confronté.

Le fonctionnement harmonieux des organes est sous la dépendance du système neuro-endocrinien soit par voie nerveuse soit par voie hormonale. Les systèmes nerveux et endocrinien sont étroitement associés. L'un et l'autre agissent sur le contrôle des fonctions alimentaire, respiratoire, excrétoire, reproductive. C'est pourquoi l'on parle de système neuro-endocrinien.

L'information donnée par le système nerveux est transmise par des nerfs moteurs commandant des muscles, le fonctionnement de certains organes, la mise en activité des zones sensorielles. En retour, la chaîne nerveuse reçoit par l'intermédiaire des nerfs sensitifs des renseignements sur le milieu intérieur du corps et sur son environnement immédiat.

Les organes cibles des influx nerveux et des substances hormonales sont différents. Les premiers ont généralement une capacité de réponse immédiate, les seconds une capacité de réponse plus lente, différée ou plus graduée dans le temps.

 
© Cirad 2007 • Nous contacter